Donnez votre avis sur cette ammonite

D. Bert : () ( 17/11/2008 à 13:51 )
En effet, les deux positions se défendent, à savoir classer cette espèce parmi les Thomasites ou les Wrigthoceras.
J'ai argumenté pour la 2ème position (2007)parce que Thomasites est à l'origine à la fois des Pseudotissotia, et des Wrightoceras qui sont deux "lignées" distinctes (et d'évolution parallèle).
Il ne serait à mon avis pas raisonnable de garder dans le même genre les espèces W. nigeriensis (à l'origine des Wrigthoceras) et T. rollandi (à l'origine des Pseudotissotia).

Il dans dans tous les cas certains que nous n'avons pas à faire à un Pseudotissotia ;-)
Hervé : () ( 25/02/2009 à 10:25 )
Une autre chose serait d'être bien sûr que les "Thomasites" trans-sahariens ne sont pas simplement des Vascoceras ou tout au moins, s'il faut vraiment établir une coupure, un autre genre que Thomasites. En effet, l'hypothése d'une migration de Thomasites meisteri de l'europe vers la région trans-saharienne demande à être étayée. Courville (dans sa thèse, 1993) montre plutôt bien que les "Thomasites" trans-sahariens émergent des Vascoceras de morphologie "tectiforme".
Qui plus est, en 1993, Courville replace dans la variabilité de Vascoceras tectiforme l'individu figuré en 1992 sous le nom de "Thomasites" sp. et mis plus tard en synonymie par Bert avec Thomasites meisteri sans référence à la thèse de Courville.
Enfin, Courville, ayant noté la particularité morphologique et phylogénétique des "Thomasites" trans-sahariens, propose de conserver le genre originel Gombeoceras pour les désigner, ainsi que le genre Bauchioceras pour désigner les "Pseudotissotia". Tout cela se tient plutôt bien et résulte d'un gros travail de terrain et d'une parfaite connaissance des populations locales.

L'envoi de commentaires est désactivé. Utiliser la version Facebook.

Comments are deactivated. Please use Facebook comment box instead.


ACGV Comment v1.0 © 2002 Team ACGV
Script créé par menTiss